search

Accueil > Ressources formatives > PREVENTION DE L’ILLETTRISME > VIDEO - "Les apports de la recherche pour un apprentissage réussi de la (...)

VIDEO - "Les apports de la recherche pour un apprentissage réussi de la lecture" - Michel FAYOL, Sandrine Garcia et José MORAIS

mardi 23 janvier 2018, par Marie DELAHAYE

Quelles sont aussi les conditions de la réussite ? José MORAIS, Michel FAYOL et Sandrine GARCIA débattent à tour de rôle à l’occasion de la journée d’étude académique : Les apports de la recherche pour un apprentissage réussi de la lecture.


Durée : 51:42

José MORAIS est professeur émérite à l’ Université libre de Bruxelles.

Il définit la notion de litteratie, mot à contenu plus qualifié et plus vaste que ceux de lecture ou littérature, mais ce mot n’est pas utilisé en France. Il présente les différents types de littératie :
-  litteratie productive : acquisition de connaissances en lisant et transmission à autrui
-  litteratie critique et argumentative : nécessaire pour les controverses et les débats démocratiques pour lesquels tout le monde devrait intervenir
-  littératie créative : création de nouvelles idées, connaissances selon le domaine où on se trouve
En France, les inégalités en lecture augmentent plus que partout ailleurs (PISA) et la littératie est le privilège d’une minorité.

Michel FAYOL est professeur émérite, membre du laboratoire de psychosociale et cognitive de l’université BP de Clermont Ferrand.

Il reprend les mêmes points que son collègue et fait le même constat en Auvergne qu’en Bourgogne. Selon lui, les élites sont issus de milieux qui plongent leurs enfants d’emblée dans la littératie et l’inertie du système conforte les inégalités de littératie.

Sandrine GARCIA est professeur émérite en Sciences de l’Education à l’IREDU, Université de Bourgogne.

Elle précise les apports d’un sociologue sur la question.