Accueil  >  Vidéos de formation  >  VIDEOS > Innover lors de l’entrée dans le métier et tout au long de sa carrière - Hervé KERADEC

Rubrique Innovation - Expérimentation

Innover lors de l’entrée dans le métier et tout au long de sa carrière - Hervé KERADEC

Le 16 décembre 2016 - Marie DELAHAYE

Hervé KERADEC, IA-IPR,est membre du conseil national de l’innovation pour la réussite éducative (CNIRE)

Cela peut sembler paradoxal de parler d’innovation à de nouveaux professeurs. Si la logique du « mimétisme » est normale en début de carrière, rien n’empêche de faire autre chose, autrement, d’adopter des solutions différentes en fonction du public. Sensibiliser à moyen et long terme sur les pratiques innovantes permet de rendre le praticien réflexif, c’est-à-dire capable de faire son métier en s’interrogeant sur ce métier. L’innovation est une réussite quand elle part du terrain mais elle doit se faire avec un accompagnement.


Innover lors de l'entrée dans le métier et tout... par ac-dijon-formation

Durée : 31.43

On innove souvent dans des classes difficiles (innovation contrainte) mais il faut se donner le droit d’innover, de faire autre chose et se donner le droit à l’erreur. Innover doit rester simple et léger et les programmes ne doivent pas être un alibi pour ne pas innover. Innover, on le fait aussi pour se faire plaisir et c’est un facteur de motivation.

Le conseil national de l’innovation pour la réussite éducative (CNIRE) mis en place par Vincent PEILLON en 2013 est composé de personnes d’horizons très différents, réparties en groupes traitant de divers thèmes, soulevant ainsi plusieurs questions comme :

-  L’engagement des professeurs, de tous les personnels et la question de la bienveillance qui est aussi l’exigence (et non le laxisme)
-  L’ouverture de l’Ecole aux familles qui s’en sentent souvent éloignées
-  Les compétences par rapport à l’évaluation
-  Le développement professionnel qui a tendance à se substituer à la formation, les pratiques les plus intéressantes étant celles en lien avec le développement professionnel (lui-même en lien avec le développement personnel)
-  La parole de l’élève
-  Les parcours au sens de l’orientation, dispositifs qui peuvent répondre au cloisonnement du système scolaire
-  Les partenaires de l’Ecole et la coopération avec eux
-  La vie de l’élève

Le rapport de ce groupe, rendu à la Ministre le 26 septembre 2016, propose 42 nouvelles propositions. Il est téléchargeable ici :

Rapport CNIRE - Pour une Ecole innovante


Quelques idées pour vous impliquer
 :

-  Devenir ami-critique d’une équipe innovante en suivant 3 ou 4 réunions d’équipes
-  Vivre une semaine dans la peau d’un élève et constater, par exemple, la variété des consignes données aux élèves en une journée, ce qui est intéressant quand on sait que la compréhension des consignes par les élèves est souvent problématique
-  Aller voir ailleurs : dans un autre établissement à l’étranger pendant quelques mois, dans une autre institution, une association. En bref : profiter de toutes les opportunités.

Référence à Jean-Pierre ASTOLFI qui a écrit « L’Ecole pour apprendre », « L’erreur, un outil pour enseigner »

En tout état de cause, l’innovation doit être fondée sur la confiance : en soi, en ses élèves, en ses collègues, en l’institution.